mardi 18 septembre 2012

Récupérer les bon Logs dans SCCM

Tout Troubleshoot commence par chasser les bons logs. Le terme n'est pas trop fort parce que, soyons honnêtes, SCCM en génère beaucoup qu'il dispose un peu partout, autant sur les serveurs que sur les postes de travail. D'ailleurs Microsoft a jeté l'éponge et ceux qui ont lu la page Technical Reference for Log Files in Configuration Manager ont certainement été surpris en lisant :

Locating Configuration Manager Logs
By default, Configuration Manager log files are stored in a variety of locations that depend on the process that creates the log file, and on the configuration of your site systems. Because the location of the log on a given computer can vary, use search to locate the relevant log files on your Configuration Manager computers to help you troubleshoot a specific scenario.


Il y a donc les consultants qui cherchent désespérément les logs PXE au milieu les autres logs SCCM, les techniciens qui ne remontent pas les bon smsts.log, etc...

Pour vous faciliter la vie (et/ou les aller-retours inutiles), je vous propose plusieurs idées :
  • Pour capturer rapidement et sans faute des logs, j'ai aussi mis au point un script qui peut capturer sur un poste local ou distant (pour peu que votre compte puisse y accéder par les partages administratifs) tout un ensemble de logs. Bien entendu, ce script peut aisément être adapté à n'importe quel produit (ou même copier autre chose que des logs), mais j'ai déjà défini les principaux logs pour les serveurs et les clients SCCM.
Vous pouvez télécharger LogHunter.vbs.

En ligne de commande, la syntaxe est toute bête :
cscript.exe logHunter.vbs [IP / Nom Distant]

Si aucun argument n'est fourni, le script cherche les fichiers sur le poste local.

Si vous fournissez un nom de poste distant par argument, le script transforme tout seul le chemin local en un chemin UNC (donc C:\logs est transformé en \\OrdiDistant\C$\Logs)

Les répertoires à récupérer sont stockés dans un répertoire généré au même emplacement que le script (donc nickel avec une clé USB par exemple pour troubleshooter un déploiement qui se passe mal). Le nom du répertoire est de la forme YYYYMMDD.HHMM-NomOrdinateur

La personnalisation les répertoires à récupérer se fait tout simplement en éditant les premières lignes du script : Il s'agit d'un tableau, où chaque élément est de la forme
"Répertoire local à récupérer | Nom du répertoire de copie".


Ainsi, si je lance le script sur l'ordinateur TOTO avec comme instruction "C:\logs|Logs_sur_C", j'aurai à coté de mon script le répertoire 20120918.214-TOTO avec à l'intérieur le répertoire "Logs_sur_C" qui contient une copie des fichiers contenu dans C:\logs
Je vous laisse étudier les autres exemple fournis avec le script.





Un script à garder pas trop loin et à mettre entre toutes les mains si vous souhaitez qu'on vous rapporte des logs exploitables :o)


N'hésitez pas à me faire des retours

Bon Troubleshoot
Julien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire